Un nouveau départ…

i-love-mes-enfants-131409153277Comme tu le sais, depuis plusieurs mois je me bat contre la dépression. J’entrevois le bout du tunnel désormais même si je reste très fragile. 

Il faut quand même que je te parle des grands changements que j’ai dû apporter à ma vie pour la rendre plus supportable.

Je suis sortie de la clinique voilà une semaine tout juste. J’ai intégré un nouvel appartement…seule. En effet, je me suis séparée de mon mari avec lequel je vivais depuis 20 ans. Mes filles, ont bien pris les choses car nous nous entendons parfaitement et souhaitons préserver leur stabilité.

Pour ce faire, j’ai dû faire un énorme sacrifice. Nous avons choisi de ne pas les ballotter une semaine chez l’un, une semaine chez l’autre. Nous n’avons pas voulu de la très en vue « Garde alternée ». C’est ainsi, qu’elles vont rester chez leur papa, ne fréquenteront qu’une seule écoles et conserveront leurs camarades.  Je les aurais pour ma part, un week-end sur deux et la moitié des vacances. Dur pour une maman….  

Il a fallu que j’accepte l’idée d’être une maman « hors norme ». Que je déculpabilise de ne pas être présente chaque jour auprès d’elles. Que je fasse passer leur stabilité avant la mienne.

Cela n’a pas été simple ! J’admets l’idée que l’on me juge mal.  La société actuelle est encore très ancrée dans un modèle familial traditionnel. Dans ce modèle c’est encore la « maman » qui tient la première place pour  l’éducation des enfants. On en demande encore beaucoup aux Mamans. A elles d’être à la hauteur : Boulot, maison, bambins, cordons de la bourse….

Alors je te laisse imaginer à quel point on se sent en dessous de tout dès lors que l’on arrive pas à mener le tout de front.

Grâce à la psychothérapie que je suis depuis plusieurs mois maintenant, j’ai appris à accepter de ne pas être toujours à la hauteur. D’être juste humaine. De faire des erreurs et de les assumer. Qu’être maman n’est pas si simple et qu’on a le droit d’être fatiguée.  Que les enfants sont capables de comprendre à condition qu’on leur explique correctement les choses sans en faire une affaire d’état ! Car en fait, nous sommes et resteront leur parents pour l’éternité ! Rien ne changera cela ! Nous serons l’un et l’autre toujours présents pour elles. Je serais toujours là pour elles quoi qu’il arrive ! La seule chose qui change c’est que papa et maman ne vivront plus sous le même toit. La belle affaire !!! Le principal reste leur bien-être et la bonne entente entre leur parents !

Parlons un peu du papa. Car il faut bien le dire, c’est lui qui aura la plus grosse charge pour ce qui est de notre organisation ! Mes filles ont la chance d’avoir un papa en or ! Il est attentionné, prévenant, protecteur, aimant… Tout ce dont les enfants ont besoin.  Pourquoi leur enlever cette belle stabilité et tout cet amour ?! 

C’est moi qui verserai une pension alimentaire pour subvenir aux besoins de mes enfants. Ce qui peut paraître original et pourtant tellement logique. 

Attention ! J’ai choisi d’être une maman à « temps partiel » certes. Mais ceci ne fait pas de l’amour que je leur porte un amour « partiel ». J’ai bien l’intention de leur montrer chaque fois que je le pourrais tout l’amour que je leur porte. Elles sont mes trésors, mes bonheurs, ma raison de vivre. 

Alors maman à temps partiel, oui, mais Maman avant tout !

N’hésites pas à réagir si tu as une témoignage à apporter. Tu peux également le faire si tu n’es pas en accord avec cette méthode, je te demanderais simplement de le faire de façon polie :o) 

Publicités

10 réflexions sur “Un nouveau départ…

  1. Coucou ma belle,mieux vaux tard que jamais…je prends enfin la peine de lire tes posts…
    Aucune réflexion à faire sur tes choix ma chérie et si pour tous les 4 c’est bien comme ça qui aurait le droit de redire quoi que ce soit…
    Et quand tu as le temps et une connexion envois moi ta nouvelle adresse 😉 sur sonell@hotmail.be
    Gros bisous
    A très vite 😉

  2. Tout ce que je peux te souhaiter c’est un maximum de courage… Et on n’a pas à te juger (personne n’a à te juger de toutes façons). On ne peut pas se mettre à la place des autres, on ne peut pas savoir ce qui fait que les autres prennent telle ou telle décision.
    Ce ne doit déjà pas être facile d’arriver à se détacher de ce qui fait la « famille ordinaire » mais je suis persuadé que tes filles seront encore plus cocoonées et heureuses quand elles seront avec toi, car tu seras surement plus détendue et tu auras encore plus de temps à leur consacrer lorsqu’elles seront là.
    Courage…
    Carine

  3. Oh lala tu es une maman bienveillante, pleine d’amour, bravo d’avoir choisit cette organisation. Bravo aussi pour ton combat contre la dépression.

  4. Coucou,
    Alors tout d’abord, je suis tellement contente de te relire ! Sois la bienvenue dans la blogosphère 😉
    Ensuite je ne jugerai JAMAIS les choix d’une maman parce que j’en suis une et que je sais à quel point c’est déjà dur d’être à la hauteur sans dépression, alors avec je n’ose imaginer…
    Courage à toi, je pense à tous tes beaux sacrifices pour le bonheur de tes filles.
    Bisous

  5. Je ne me permettrais pas de juger ta situation, ni de donner mon avis vu que je n’ai pas d’enfant. Par contre, je te trouve très courageuse de nous dévoiler tout ça : bravo ! Peu de personnes en feraient autant ! Et aux personnes qui se permettraient de juger, je dirais qu’il faut que tu fasses ce qui est bon pour toi ! Si ce n’est pas la norme et bien tant pis !! Non mais zut alors 😉 ! Bon courage pour tous ces changements, bises 🙂

  6. Bon retour ❤

    Je ne pense pas grand chose de ta situation de "maman à temps partiel", pour moi l'essentiel est que tu restes une maman… J'ai vécu le divorce de mes parents, ma mère a eu ma garde et mon père c'était un week-end sur deux et moitié des vacances. Sauf que je n'ai jamais été chez mon père, il n'a jamais désiré me prendre (il a d'ailleurs pris un appart' sans chambre pour ses 3 enfants donc ça montre qu'il voulait pas de nous) et je l'ai très mal vécu, je lui en veux beaucoup de ne s'être jamais occupé de moi, de n'avoir jamais été un papa mais juste un géniteur… Tellement que j'ai fini par couper les ponts. Mais je me doute que tu dois être une super maman et j'espère pour toi que tout se passera bien. Bon courage pour tout !

  7. je te souhaite un bon retour et un bon nouveau départ…je te soutien dans ta nouvelle vie 😉
    passes une bonne soirée et contente que tu sois de retour parmi nous tout de même.

Les commentaires sont fermés.